Instaurer un nouveau climat entre les acteurs des projets

Entreprises canadiennes (principalement des PME) ou des groupements dʼentreprises ; 

  • ONG du Sud ou groupement dʼONG du Sud ;
  • Les bénéficiaires (la population locale du pays en voie de développement concerné).

Ce climat devra être fondé sur :

  • La confiance mutuelle : transparence, adaptation au langage de lʼautre ;
  • La prise en compte des particularités culturelles de chacun ;
  • Une connaissance effective des objectifs et des moyens des uns et des autres.

Nous sommes, en effet, dans une période de transition qui implique un changement des mentalités. Il est essentiel de réunir ces deux acteurs de la société civile que sont les entreprises et les ONG ; leurs points de vue se sont ignorés ou opposés jusquʼà présent. Leur méconnaissance réciproque provient dʼune différence de vocation, lʼune allant à la production, destinée à une clientèle solvable, lʼautre au secours de destinataires incapables de payer.

La Société AIPEO Canada intervient comme catalyseur (bureau de liaison) et non pas comme maître dʼœuvre des projets quʼelle initie. Sa connaissance du terrain et ses compétences lui permettront de mettre en contact les entreprises canadiennes capables de répondre aux besoins de certains pays en voie de développement par le biais dʼune ONG ou dʼun groupements dʼONG locales.

Elle veillera aussi à ce que les deux parties soient bien en accord avec la philosophie qui est la sienne et répondent bien aux objectifs de départ.

Dans cette optique, la Société AIPEO Canada se fixe pour mission de suivre les projets qu’elle initie jusqu’à ce qu’ils sʼautofinancent et quʼils fonctionnent de manière autonome.

 

En savoir plus...

 

Retour Qui sommes-nous...